Pourquoi les notions de la Thérapie Comportementale Dialectique seraient un atout dans les écoles?

La thérapie comportementale dialectique (TCD) est à ce jour la thérapie la plus efficace dans le traitement des Troubles de Personnalité Limite (TPL). Bien que les concepts de base de la TCD soient essentiels pour les personnes vivant avec des troubles émotifs de régulation, ces mêmes approches peuvent également être très utiles pour tout le monde.

Deux raisons importantes qui font que le TCD soit bénéfique pour tout le monde:

 

  • Autonomie Fonctionnelle
    Nous avons tous connu à un moment ou à un autre, une perte de contrôle au niveau de nos propres émotions. Qui n’a jamais souhaité avoir un meilleur contrôle de soi ou d’avoir eu une meilleure réaction dans une situation donnée? Peut-être avez-vous vécu un débordement émotif avec un enfant, un adolescent ou un confrère/consœur de travail? Qui n’a jamais souhaité avoir eu une meilleure maitrise de la situation pour ainsi régler un problème au lieu de l’aggraver…
    C’est à ce moment que les connaissances de TCD peuvent faire la différence. L'un des principaux objectifs de la TCD est de donner des outils indispensables afin de contrôler les émotions et ainsi régler des situations difficiles sans envenimer l'état des choses. Ces techniques simples ont prouvé leur efficacité avec les personnes vivant des problèmes de dysrégulation émotionnelle et elles peuvent s’avérer un atout pour quiconque se retrouve dans une situation qui demande un contrôle des émotions.
  • La validation
    Nous avons tous connu l’expérience d’être en interaction avec quelqu’un dont les émotions sont incontrôlables. C’est une situation très difficile et il semble que tout ce que vous dites ou faites rend cette personne encore plus excitée et vulnérable. En très peu de temps, ces moments compliqués peuvent souvent causer une perte de contrôle de vos propres émotions et faire escalader le conflit en un état de crise. Pour désamorcer la situation, vous pouvez dire: «Ce n'est pas ma faute, l'autre personne n’écoutait rien de ce que je disais". Vous avez probablement raison. Le problème réside dans le fait que toutes vos suggestions bien intentionnées n’ont tout simplement pas été entendues. Que pouvez-vous faire dans ce cas?
    C’est alors que la validation entre en jeu ... La TCD fait un usage intensif des techniques de validation basées sur la pleine conscience et l'acceptation. Avec la validation, nous utilisons l'empathie et la compassion sans porter de jugement ce qui permet de reconnaître les sentiments des autres, même si nous ne sommes pas d'accord avec leurs comportements. En utilisant la validation, vous laissez savoir à l’autre personne que vous comprenez ce qu’elle ressent et que vous saisissez son point de vue, même si vous savez qu'il existe des moyens plus efficaces pour faire face à la situation. Il a été prouvé que la validation s’avère efficace en réduisant les émotions chez la personne en état de crise. Cet état de fait est extrêmement important car les recherches démontrent qu’une personne en état de crise n’écoute pas et est incapable de tenir compte des conseils reçus même si ces derniers étaient la solution au problème du moment. Une fois que la personne en crise a reçu suffisamment de validation, il a été prouvé que le niveau de vulnérabilité émotionnelle diminuera et la personne sera alors en mesure d’envisager une solution au problème.

C'est la combinaison équilibrée des compétences dans la capacité d'adaptation et la validation qui rend la TCD si efficace. Tout en apprenant les rudiments de la TCD, parler et communiquer, il faut apprendre à maîtriser ces techniques. Comme dans toutes autres approches, la compétence vient avec le temps et surtout la pratique. Il est préférable d'essayer ces techniques lentement, dans des situations à faible risque et ainsi de vous améliorer continuellement. Finalement, les techniques de TCD deviennent comme une seconde nature et deviennent instinctives.

Imaginez les étudiants, les enseignants et les parents qui pratiquent les techniques de la TCD et la validation les uns avec les autres. Posez-vous les questions suivantes:

  • Combien de situations difficiles, causant de la douleur et de la souffrance pourraient être évitées?
  • Combien de personnes, dans un environnement de validation, sentiraient diminuer la pression tout en leur permettant ainsi de demander de l’aide?
  • Comment un tel environnement aiderait à réduire l’intimidation?
  • Combien de personnes pourraient se sentir en confiance et ainsi trouver la force de demander de l’aide ou d’aider quelqu’un dans le besoin?
  • Le trouble de personnalité limite est dans son essence un déficit d'adaptation des compétences de pleine conscience et la régulation émotionnelle. On peut imaginer que dans un environnement où la validation est présente, un grand nombre de personnes pourrait probablement éviter de développer ce désordre émotif.
  • On peut même imaginer que les résultats positifs pourraient se transmettre dans d’autres environnements comme les universités, les institutions médicales, le travail, etc.
  • Combien d'argent pourrait être sauvé au cours des interventions de crise telles que les visites à la salle d'urgence de l’hôpital et les demandes dans la prévention de tentative de suicide?
  • Combien de gens pourraient éviter les séjours dans les établissements pénitenciers ?

Nous ne sommes pas seuls à penser que les compétences du TCD gagneraient à être enseignées dans les écoles. Lors de la convention NAMI cette année, Dr Marsha Linehan, a déclaré que l'enseignement des compétences du TCD dans les écoles est nécessaire. Plusieurs autres poursuivent dans le même sens, en voici quelques-uns:

Alec Miller, PsyD consultant auprès de nombreuses études du TCD à l’échelle internationale qui ont commencé la mise en œuvre du TCD dans les écoles et ce dans 4 districts scolaires dans le comté de Westchester NY.

James B.Hansen, M.Ed. auteur d'un exposé La Thérapie Comportementale Dialectique dans les Écoles Publiques qui a été présenté à l'Association nationale des psychologues scolaires (PNSA) à la Convention de 2012, parle d'une mise en œuvre du programme de TCD qui a très bien réussi à L'école secondaire de Lincoln dans l'état de l'Oregon.

  • Nous faisons tous de notre mieux et nous pouvons tous faire mieux...
  • Enlevons le stigma entourant la maladie mentale et le trouble de personnalité limite
  • Nous sommes tous dans le même bateau, vous n'êtes pas seul...
  • Validation avant la résolution de problèmes...
  • Trouble de règlement des emotions est le nouveau nom de trouble de personnalité limite...
  • Apprenons compétences TCD dans les écoles...
  • Nous allons intervenir, nous allons intervenir tôt...